Snowbirds: La victime était une amoureuse de sa ville natale d’Halifax

HALIFAX — La capitaine des Forces armées canadiennes qui a perdu la vie dans l’écrasement d’un avion des Snowbirds était fière d’être née à Halifax.

Le capitaine Jenn Casey, une officière des affaires publiques, est morte dimanche lorsque l’avion s’est écrasé dans un quartier résidentiel de Kamloops, en Colombie-Britannique, alors qu’il effectuait une tournée pancanadienne dans le but de remonter le moral pendant la pandémie de COVID-19.

La capitaine Casey, qui faisait partie de l’équipe des Snowbirds depuis novembre 2018, est une ancienne journaliste qui a travaillé comme reporter, présentatrice et productrice à NEWS 95.7 dans sa ville natale.

Dan Ahlstrand a déclaré que Mme Casey a été la première personne à se lier d’amitié avec lui lors de son premier transfert à Halifax d’une station de radio soeur à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en 2012.

Elle était «super fière» de sa communauté et elle n’a pas tardé à lui faire faire la «tournée des initiés» et à lui donner des conseils sur des endroits où trouver le meilleur donair — un met populaire dans les établissements de restauration rapide d’Halifax, a raconté M. Ahlstrand.

Il l’a décrite comme une personne positive qui avait un sourire contagieux — son trait de personnalité dont il se souviendra le plus.

Le pilote de l’avion, le capitaine Richard MacDougall de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a survécu à l’accident et est soigné pour des blessures qui, selon l’armée, ne mettent pas sa vie en danger.

La capitaine Casey s’est enrôlée dans les Forces canadiennes en 2014 et était basée à Trenton, en Ontario, selon sa biographie de l’Aviation royale canadienne.

Avant de se joindre aux Snowbirds, elle a passé la majeure partie de l’année 2018 avec l’équipe de démonstration des CF-18, voyageant en Amérique du Nord et au Royaume-Uni.

La mort de la capitaine Casey a été soulignée par le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, dans un tweet publié tôt lundi.

«Au nom de toute la province, je présente mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis de la capitaine Jennifer Casey, à l’équipe de @CFSnowbirds et aux autres militaires, a déclaré M. McNeil. Les Néo-Écossais se tiennent à vos côtés et vous envoient notre amour, nos pensées et nos prières.»

Cet accident est le dernier d’une série de tragédies récentes qui ont profondément touché la Nouvelle-Écosse en pleine pandémie de COVID-19.

Il y a près d’un mois, un tireur a abattu 22 personnes dans des régions rurales de la province — un événement qui a été suivi par l’écrasement, au large de la Grèce, d’un hélicoptère militaire d’une frégate basée à Halifax qui a tué six personnes, dont trois de la province.

Et la semaine dernière, la police de Truro, en Nouvelle-Écosse, a suspendu des recherches qui duraient depuis six jours et qui visaient à retrouver Dylan Ehler, âgé de trois ans, qui a disparu alors qu’il jouait devant la maison de sa grand-mère près d’une rivière qui traverse la ville.

Les plus populaires