Au sommaire du numéro de janvier-février

Découvrez ceux et celles qui ont marqué le Québec en 2020, d’après l’équipe de L’actualité. Aussi, un essai de Gabriel Nadeau-Dubois sur l’avenir de la gauche et comment vacciner une planète.

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Abonnez-vous  !

En couverture

Les personnalités de l’année
Découvrez ceux et celles qui ont marqué le Québec en 2020, d’après l’équipe de L’actualité.

Aussi dans ce numéro

La fin des certitudes
Selon Gabriel Nadeau-Dubois, la crise de la COVID-19 a montré à quel point l’État est essentiel dans nos vies, et à quel point il est urgent de rebâtir la société sur d’autres bases que les piliers usés du capitalisme globalisé. Le co-porte-parole de Québec solidaire présente dans cet essai une stratégie pour y arriver. 

Comment vacciner une planète
Pour vaincre la pandémie, il faudra déployer le programme de vaccination le plus ambitieux de l’histoire de l’humanité. Et trouver le bon vaccin ne sera que la première étape de cet immense défi logistique et scientifique. 

Orphelins sans frontières
En Azerbaïdjan, un journaliste québécois comprend que tous les orphelins se ressemblent — sauf au jour de l’An.

Lire d’un océan à l’autre
C’est un secret de moins en moins bien gardé de l’industrie du livre canadien : les maisons d’édition francophones et anglophones collaborent de plus en plus pour faire voyager les meilleures œuvres d’une solitude à l’autre en les traduisant, pour le plus grand plaisir des lecteurs.  

Chez nos chroniqueurs

  • Chantal Hébert affirme que le plan vert caquiste arrive à un moment stratégique dans le calendrier politique.
  • Pierre Fortin soutient que le Québec a encore besoin d’une règle simple et transparente de déficit zéro.
  • Marie-France Bazzo voit dans une chanson des Cowboys Fringants le reflet parfait de l’Amérique d’aujourd’hui.
  • Philippe J. Fournier avance que nous sommes confinés à notre système solaire pour des siècles à venir, voire pour toujours.
  • Alain Vadeboncœur croit qu’il faut avoir le courage d’apprendre de nos erreurs.
  • David Desjardins assure qu’après la pandémie, la nostalgie ne sera plus ce qu’elle était.
  • Mathieu Charlebois répond à nos questionnements existentiels.

Vous pouvez en apprendre davantage sur tous les sujets couverts dans notre édition de janvier-février 2020.

Laisser un commentaire