Sondage COVID-19: les Canadiens sont dociles, mais irrités par les récalcitrants

MONTRÉAL — La plupart des Canadiens affirment qu’ils font ce qui leur a été demandé pour éviter la propagation de la COVID-19 et ils sont très nombreux à appuyer l’emploi de mesures plus strictes à l’endroit des récalcitrants.

Un sondage Léger mené entre vendredi et dimanche derniers auprès de 1509 adultes démontre que la vaste majorité des répondants pratique la distanciation sociale (97 %), se lave les mains plus fréquemment qu’à l’habitude (95 %), ne sort dehors que pour les besoins essentiels (94 %) et éternue ou tousse dans son coude (92 %).

De plus, 86 % des Canadiens ont demandé à leurs proches ou à leurs amis de respecter la distanciation sociale.

Parmi les répondants, 64 % ont vu des personnes qui négligeaient d’appliquer les mesures suggérées pour éviter la propagation de la maladie. D’ailleurs, 92 % des gens accepteraient que la police distribue des constats d’infraction aux récalcitrants; 82 % favoriseraient même des arrestations.

Le sondage indique aussi que 77 % des répondants se plieraient à la mise en quarantaine d’une ville au complet si cela était nécessaire, en ne permettant que le passage des personnes offrant des services essentiels.

La consultation menée en collaboration avec l’Association d’études canadiennes (AEC) indique que 70 % des gens sont généralement satisfaits des décisions prises par le gouvernement du Canada face à la crise de la COVID-19, 5 % de plus que la semaine précédente.

À l’échelle nationale, 79 % sont satisfaits du travail de leur gouvernement provincial; cet appui est de 92 % au Québec. Et 67 % des répondants approuvent les décisions de leurs autorités municipales.

Le vice-président de Léger, Christian Bourque, croit que la tendance des Canadiens à faire davantage confiance à leur gouvernement que les Américains les aidera davantage à traverser cette crise.

À peine 47 % des 1004 Américains consultés pendant la même période ont déclaré être satisfaits de la gestion de la crise par leur gouvernement central.

Les Canadiens demeurent craintifs face au coronavirus: 62 % ont peur de l’attraper, en hausse de 5 % par rapport au sondage précédent, et 73 % ont des craintes pour quelqu’un de leur entourage.

Enfin, 92 % des répondants au sondage Léger soutiennent que la COVID-19 est une menace majeure pour l’économie du Canada et 77 % pour la santé de sa population.

Cinquante-quatre répondants sur 100 ont déjà observé que la crise avait été néfaste pour leurs placements et investissements. De plus, 41 % ne peuvent plus aider autant leurs proches sur le plan financier, 27 % ont du mal à payer leurs factures et la capacité à payer le loyer ou à faire un versement hypothécaire est plus difficile pour 22 % des gens.

Et 65 % des Canadiens estiment qu’en ce qui concerne les effets de la crise, le pire reste à venir.

Aucune marge d’erreur n’a pu être établie pour ce sondage mené sur le web.

Les plus populaires