Sondage COVID-19: moins de Canadiens appuient la vaccination obligatoire

MONTRÉAL — Un nouveau sondage établit que seulement 39 % des Canadiens appuieraient les autorités si elles rendaient obligatoire un vaccin contre la COVID-19 lorsqu’il deviendra disponible.

L’enquête menée par la firme Léger en collaboration avec l’Association d’études canadiennes ajoute que 54 % des répondants soutiennent l’idée que le vaccin soit injecté avec l’accord de la population.

Il s’agit d’un changement important de l’opinion publique en peu de temps. En juillet dernier, 57 % des personnes interrogées appuyaient la vaccination obligatoire alors que 43 % soutenaient qu’elle devait être volontaire.

Le nouveau sondage mené entre les 9 et 11 octobre derniers montre aussi plus de réticence des Canadiens face à l’éventualité d’être vaccinés au moment où l’inoculation sera disponible, car 63 % des gens ont révélé qu’ils se feraient vacciner, 7 % de moins qu’en juillet.

Un peu plus du tiers des répondants appuient la possibilité de payer pour obtenir une vaccination plus rapidement; 50 % des gens s’opposent à cette idée.

D’autre part, près des deux tiers des personnes interrogées croient que les personnes âgées et les travailleurs du réseau de la santé devraient être vaccinés en premier.

Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1539 adultes canadiens. Aucune marge d’erreur n’a pu être calculée.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires