La CAQ toujours en tête des intentions de vote, selon un sondage Ipsos

QUÉBEC — La Coalition avenir Québec (CAQ) serait toujours en tête des intentions de vote, à cinq mois des élections générales, suggère un nouveau sondage.

Le parti de François Legault obtiendrait 35 pour cent des intentions de vote, un point de plus qu’en février, contre 32 pour cent pour le Parti libéral du Québec (PLQ), 20 pour cent pour le Parti québécois (PQ) et 8 pour cent pour Québec solidaire (QS).

Le coup de sonde a été effectué pour La Presse, du 29 avril au 2 mai dernier, auprès de 2001 internautes.                

Le PQ serait le seul parti à avoir perdu des plumes; le sondage suggère que la formation politique a reculé de trois points depuis février.

«La situation de M. Legault est aussi bonne, cinq mois avant l’élection, que celle de Denis Coderre cinq mois avant l’élection à Montréal, et celle de Thomas Mulcair cinq mois avant l’élection à Ottawa, a réagi le chef du PQ, Jean-François Lisée. Ces deux personnages ont pris leur retraite politique; il y en a un qui fait de la radio, l’autre est retourné à l’université.

«Alors moi je regarde ça et je me dis, je pense qu’il ne faut pas accorder trop d’importance à un sondage cinq mois avant l’élection. (…) Ça va débloquer. Est-ce que ça va débloquer pendant la campagne elle-même, à deux semaines du vote? Ça va débloquer parce que nos fondamentaux sont très positifs.» 

Si l’optimisme régnait au PQ jeudi, à la CAQ, on faisait preuve d’une grande prudence. Le député caquiste Jean-François Roberge a dit s’attendre à une chaude lutte entre les partis cet automne.

«Je pense que ça va se resserrer parce que nos adversaires vont se ressaisir, a-t-il dit en mêlée de presse. Ils ne seront pas mauvais à temps plein pendant encore cinq mois. 

«On a quand même des adversaires redoutables qui sont là depuis très longtemps. Le Parti libéral est un parti qui a de l’histoire», a-t-il reconnu. 

«Je pense (que la CAQ) a raison parce que je m’attends à ce que nous gagnions un gouvernement majoritaire», a ensuite répondu le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, le sourire aux lèvres.

Le député de QS Gabriel Nadeau-Dubois a dit s’attendre à ce que son parti fasse des gains dans des circonscriptions précises, dont celle de Taschereau, à Québec.

Le sondage Ipsos est considéré précis à plus ou moins 2,5 pour cent, dans 19 cas sur 20.

Les plus populaires