Sondage: le paiement numérique progresse au détriment des espèces, et des chèques

OTTAWA — Une nouvelle étude menée par l’organisme Paiements Canada confirme que la pandémie de COVID-19 continue de modifier les comportements des consommateurs Canadiens: ils dépensent moins, mais lorsqu’ils le font, ils privilégient encore le paiement numérique et sans contact.

L’enquête réalisée en collaboration avec la firme Léger à la deuxième semaine de septembre dernier conclut que 61 % des Canadiens ont dit dépenser moins qu’avant la pandémie, comparativement à 75 % dans un sondage identique réalisé en mai dernier.

Environ 47 % des Canadiens sondés ont affirmé avoir utilisé leurs cartes de débit et de crédit pour payer sans contact plus souvent qu’avant la crise sanitaire, comparativement à 53 % en mai.

D’autre part, 40 % des répondants n’aiment pas devoir toucher les terminaux de paiement.

Le sondage a aussi constaté que le déclin de l’usage de l’argent comptant, des chèques et des cartes prépayées était plutôt continu, selon ce que juge Paiements Canada. En mai, 65 % des Canadiens utilisaient des espèces moins souvent; cette proportion a reculé à 57 %.

La proportion du recours moins fréquent aux chèques est passée de 35 % à 32 % alors que celle des gens qui utilisent moins souvent des cartes prépayées a récemment été de 32 % comparativement à 37 % en mai.

D’autre part, 32 % des Canadiens ont utilisé plus souvent leurs cartes de crédit, 21 % ont fait usage plus fréquent de leurs cartes de débit et 25 % ont plus souvent recouru au virement électronique. Ces modes de paiement incluent les paiements sans contact et les paiements effectués en ligne.

Sans surprise, 48 % des répondants ont dit avoir eu recours plus souvent au commerce électronique depuis le début de la crise sanitaire, surtout pour des vêtements, des articles ménagers, des repas et des denrées alimentaires.

Paiements Canada signale que 1501 Canadiens adultes ont été interviewés pour réaliser l’étude.

Laisser un commentaire