Sondage: les libéraux en avance sur les conservateurs chez les électeurs convaincus

OTTAWA — Un nouveau sondage place les libéraux de Justin Trudeau tout juste devant le Parti conservateur chez les électeurs déjàconvaincus de leur choix en prévision du prochain scrutin fédéral.

Cependant, chez les Québécois déjà décidés, les conservateurs sont loin derrière les libéraux qui, eux, sont plutôt menacés par les bloquistes.

Ce sondage mené en ligne par Léger et l’Association d’études canadiennes indique que 33 % des électeurs canadiensdécidés ont l’intention d’accorder leur vote aux libéraux, contre 30 % pour les conservateurs et 19 % pour le Nouveau Parti démocratique (NPD).

Au Québec, les libéraux ont la faveur de 31 % des électeurs décidés. Le Bloc québécois en a convaincu 32 %. Les conservateurs n’obtiennent la faveur que de 17 % de ces Québécois et le NPD n’est retenu que par 13 % d’entre eux.

En fait, lorsqu’on ne considère que les chiffres en dehors du Québec, on constate que les conservateurs et les libéraux en sont au même point: 34 % des intentions de vote dans ce qu’on appelle le ROC.

Ce serait donc la mauvaise performance au Québec des troupes d’Erin O’Toole qui permet à Justin Trudeau de se hisser en première place.

Selon le vice-président exécutif de Léger, Andrew Enns, ces chiffres laissent croire que les libéraux seraient susceptibles de former le prochain gouvernement si le premier ministre Trudeau décidait de déclencher des élections. 

«Ces chiffres annoncent que les libéraux seront au volant de la voiture qui formera le gouvernement», selon M. Enns.

«La possibilité d’un gouvernement majoritaire… ça demeure un peu une interrogation», a-t-il ajouté.

Les données montrent une avance de six points pour les libéraux chez les électeurs convaincus en Ontario. En Colombie-Britannique, la lutte semble s’annoncer entre les libéraux, à  35 %, et les néo-démocrates, à 30 %. Les conservateurs, eux, ne récoltent que 21 % dans cette province, selon le sondage.

Les conservateurs ne sont assurés, pour le moment, que de l’appui des provinces des Prairies et de l’Alberta. Là, le sondage leur accorde 50 % et 54 %. 

Les chiffres de ce sondage n’annoncent rien de bon pour les verts d’Annamie Paul. Ceux-ci se retrouvent à égalité avec le Parti populaire de Maxime Bernier, à 3 % au Québec. Le Parti vert ne récolte que 5 % ailleurs au Canada, à comparer aux 4 % du parti de M. Bernier.

Cette enquête en ligne a rejoint 1518 répondants canadiens adultes entre le 2 et le 4 juillet 2021. Il est impossible de déterminer la marge d’erreur puisque les échantillons de répondants en ligne sont considérés comme étant non probabilistes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.