SOPFEU: saison d’incendies de forêt bien plus calme que la normale en 2019

QUÉBEC — La saison 2019 des incendies de forêt au Québec a été bien plus calme que la moyenne des dix dernières années.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rapporte qu’elle a combattu 324 incendies cette année, alors que la moyenne des dix dernières années se chiffre à 455 incendies.

Les 5779 hectares de forêt affectée constituent un total six fois moins important que la moyenne annuelle de 36 927 hectares. Un feu dans les environs du lac Hébert, situé à mi-chemin entre Lebel-sur-Quévillon et Chapais, a consumé, à lui seul, 97 pour cent de la superficie brûlée cette année.

La SOPFEU explique ce bilan en partie par un printemps tardif avec des températures sous les normales pour les mois d’avril et de mai, ce qui est moins propice à l’éclosion d’incendies. Le 22 avril, le premier feu de la saison était rapporté, ce qui a été le début de saison le plus tardif depuis 1994.

La saison plus calme a permis à la SOPFEU d’augmenter sa présence sur le terrain avec des activités de sensibilisation. Par ailleurs, les pompiers forestiers de la SOPFEU ont également prêté main-forte aux provinces de l’Ouest canadien.

La SOPFEU, qui célèbre son 25e anniversaire, signale que cette année, 82 pour cent des incendies allumés au Québec ont été imputables à l’activité humaine. Cette proportion qui semble plus élevée pour 2019 est attribuable à une baisse des feux de foudre.