SQDC: entente de principe annoncée par la CSN pour ses quelque 200 membres

MONTRÉAL — Une entente de principe est intervenue tard jeudi entre le syndicat de la CSN qui représente des employés de la Société québécoise du cannabis (SQDC) et l’employeur.

Dans un bref communiqué transmis vendredi, le syndicat affirme que le texte de l’accord sera bientôt présenté aux membres qui se prononceront sur tout son contenu. 

Aucun commentaire ne sera émis d’ici là par le syndicat.

Cinq jours avant la conclusion de cette entente de principe, les employés ont annoncé une journée de grève dans 13 succursales ce samedi 25 juin.

Il y a quelques jours, le président du syndicat, Maxime Nadeau, a qualifié l’offre salariale de ridicule, même insultante. Les employés de la SQDC avaient manifesté leur intention d’obtenir la parité avec les employés de la Société des alcools du Québec (SAQ).

M. Nadeau avait expliqué que le taux horaire à l’entrée à la SQDC était de 17,12 $ l’heure et qu’il fallait environ huit ans pour atteindre le 12e échelon fixé à 21,23 $ l’heure. En comparaison, le salaire à l’embauche à la SAQ est de 22,59 $, selon la convention collective de 2021.

La SQDC-CSN représente environ 200 employés répartis sur 16 succursales. Pour sa part, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, représente 300 syndiqués dans 26 succursales. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.