STIM: Québec investit 8 M$ pour augmenter la présence des femmes

Québec investit 8 millions $ pour augmenter la présence des femmes dans le milieu des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STIM).

Ce projet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, fait partie du Plan d’action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie annoncé cette semaine pour la Journée internationale des femmes.

Ce financement servira à un «appel de solutions», visant à déterminer comment les femmes peuvent être plus nombreuses dans ces métiers traditionnellement masculins, explique le gouvernement dans un communiqué transmis samedi.

Ces pistes de solution devraient venir en avril prochain, mais Québec en évoque déjà certaines.

Il est notamment question de courtes formations offertes aux femmes, d’une meilleure reconnaissance des compétences et des acquis, ainsi que d’une stimulation de l’entrepreneuriat par le codéveloppement.

Le ministre Boulet a fait valoir qu’il est «plus que jamais nécessaire» d’augmenter la présence des femmes dans ces secteurs, dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre.

«Il s’agit d’emplois prioritaires qui offrent une rémunération intéressante. Les solutions et les actions proposées aujourd’hui s’inscrivent dans une vision de la relance de notre économie, qui se veut inclusive, tout en contribuant à paver la voie pour que plus de femmes se tournent vers ces professions d’avenir», a-t-il souligné dans le communiqué.

Laisser un commentaire