Surdoses: Ottawa verse 15 millions $ à des organismes de la Colombie-Britannique

VANCOUVER — Quatre projets pilotes à Vancouver et à Victoria en Colombie-Britannique ont obtenu 15 millions $ en subventions du gouvernement fédéral pour fournir des drogues plus sécuritaires aux personnes à risque de faire une surdose.

La ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, Sheila Malcolmson, la médecin hygiéniste en chef de la Régie de santé Vancouver Coastal Health, Dre Patricia Daly, et la députée fédérale de Vancouver-Centre, Hedy Fry, ont annoncé lundi ces quatre projets d’approvisionnement plus sécuritaires qui viseront à réduire le nombre de surdoses en Colombie-Britannique, qui ont atteint un niveau sans précédent depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Selon la Dre Daly, les cinq millions $ que recevra la Régie de santé Vancouver Coastal Health seront utilisés pour offrir du soutien aux personnes qui auront la possibilité de consommer à leur domicile, plutôt que dans une clinique.

Plusieurs spécialistes en toxicomanie ont dénoncé le manque de médicaments sécuritaires pour aider les personnes aux prises avec une forte dépendance aux drogues. Ils ont notamment appelé Santé Canada à approuver la production en sol canadien de l’héroïne d’ordonnance, qui est présentement importée de Suisse.

Mme Fry a indiqué que le gouvernement fédéral travaille présentement pour qu’une usine capable de produire cette substance soit installée dans la région.

Une seule clinique de Vancouver prescrit actuellement de l’héroïne d’ordonnance à un nombre très limité de ses patients.

Laisser un commentaire