T.-N.-et-L.: le pétrole de l’épave du Manolis L qui a coulé en 1985 sera retiré

GANDER, T.-N.-L. — Le gouvernement du Canada va demander dans les mois à venir aux entreprises de récupération marine qualifiées de soumettre des propositions pour retirer le pétrole en vrac qui se trouve dans l’épave du Manolis L, un cargo qui a coulé en janvier 1985 près des îles Change, dans la baie Notre-Dame, à Terre-Neuve-et-Labrador.

En 2013, une pollution aux hydrocarbures a été retracée jusqu’à l’épave. Depuis, la Garde côtière canadienne a procédé à des activités de surveillance, à des inspections sous-marines de la coque et à de l’entretien afin de contenir les fuites.

En janvier 2015, des résidents de la région de la baie Notre-Dame ont localisé des canards et au moins un phoque aux pelages souillés par du pétrole.

En septembre 2016, une évaluation technique a recommandé de retirer le pétrole en vrac du Manolis L afin de réduire le risque potentiel de pollution posé par le navire.

Les autorités souhaitent que les opérations de retrait du pétrole puissent être réalisées pendant l’été prochain.

L’épave du Manolis L repose à environ 82 mètres de profondeur.