T-N-L: une nouvelle loi a été présentée pour diminuer les émissions de GES

SAINT-JEAN, – Un projet de loi présenté à Terre-Neuve-et-Labrador permettrait de diminuer les émissions de gaz à effets de serre à l’aide de tarifs sur le carbone flexibles, mais il semble que la province raterait tout de même ses cibles pour 2020.

Terre-Neuve-et-Labrador prévoyait diminuer ses émissions de 10 pour cent en-deçà des niveaux de 1990 d’ici 2020, mais le projet de loi visant à réduire la pollution industrielle ne semble pas aller assez loin pour arriver à ces fins.

La province est en train d’élaborer une nouvelle stratégie sur cette même question qui inclut une taxe sur le carbone moins sévère.

Le ministre de l’Environnement Perry Trimper estime qu’une règlementation plus flexible serait l’option la plus avantageuse pour les acteurs importants de l’industrie.

Les entreprises pourront donc contribuer à des fonds sur les technologies, investir dans des projets liés à d’autres secteurs et recevoir des crédits de performance des banques si elles dépassent les cibles de réduction des GES.

Il faudra au moins deux ans pour fixer ces cibles puisque le gouvernement fera le suivi des émissions.

Toute entreprise qui rejette plus de 25 000 tonnes de GES par année devra réduire ces émissions lorsque les limites seront établies.