T.-N.-L. va payer le permis de pratique des médecins ukrainiens qui fuient la guerre

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Terre-Neuve-et-Labrador s’engage à payer les frais du permis de pratique des médecins ukrainiens qui souhaitent exercer leur profession dans la province après avoir fui l’invasion russe.

Ces derniers jours, des médecins ukrainiens avaient exprimé de la frustration à l’égard du manque d’aide du gouvernement provincial.

Le ministre de la Santé, Tom Osborne, a déclaré en entrevue lundi que son ministère allait affecter une ressource pour aider les Ukrainiens possédant une expertise en soins de santé à naviguer à travers le processus d’obtention d’un permis de pratique dans la province.

De plus, le ministre Osborne soutient que le gouvernement travaille à dénicher des emplois dans son réseau pour les travailleurs de la santé nouvellement arrivés d’Ukraine. Un soutien financier est également offert à ces travailleurs spécialisés afin de les aider pendant qu’ils attendent d’obtenir leur permis de pratique.

M. Osborne dit avoir rencontré 11 réfugiés ukrainiens détenant des compétences en santé la semaine dernière et que son ministère a eu des communications avec d’autres travailleurs qui sont toujours en Ukraine, mais qui souhaitent venir s’établir à Terre-Neuve-et-Labrador.

La province est désespérément à la recherche de médecins, admet le ministre, et les professionnels étrangers en provenance de partout peuvent contribuer à combler ce besoin.

Il ajoute que le gouvernement collabore avec le Collège des médecins et des chirurgiens de Terre-Neuve-et-Labrador dans le but d’éliminer les obstacles permettant aux professionnels étrangers de venir pratiquer leur métier dans la province.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.