Taïwan: la Chine a «sermonné» le chargé d’affaires canadien à Pékin, dit Joly

OTTAWA — Le gouvernement chinois a sermonné le chargé d’affaires canadien à Pékin quant à la situation à Taïwan, a révélé vendredi la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

«Notre chargé d’affaires à Beijing a été sermonné par les autorités chinoises. Ça a été le cas également pour les autres alliés du G7. Leurs ambassadeurs et chargés d’affaires ont également été sermonnés», a-t-elle déclaré en marge d’une annonce en banlieue de Toronto.

La Chine est en colère en raison d’une visite cette semaine à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, et multiplie depuis les représailles envers Washington.

Pékin a annoncé vendredi qu’il annulait ou suspendait le dialogue avec les États-Unis sur une série de questions allant du changement climatique aux relations militaires, en passant par les efforts de lutte contre la drogue.

La situation est très préoccupante, a déclaré la ministre Joly, «particulièrement la rhétorique agressive» de la Chine. Elle a une fois de plus appelé Pékin à «réduire les tensions».

«La visite de Nancy Pelosi, la visite de cette figure importante de la législature américaine ne peut pas être utilisée comme prétexte, comme une justification, par le gouvernement chinois pour augmenter les tensions et déstabiliser la région», a dit Mme Joly.

Elle a dit suivre la question «de très près» et être en contact avec ses collègues du G7 afin d’être «coordonnés».

– Avec des informations de l’Associated Press

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.