Tam appelle à la prudence alors que les hospitalisations et les morts se stabilisent

OTTAWA — L’administratrice en chef de la santé publique du Canada a appelé à la prudence, mercredi, alors que la baisse des hospitalisations et des décès a commencé à se stabiliser au moment où le déploiement des vaccins dans le pays prend de l’ampleur.

Dans sa déclaration quotidienne, la docteure Theresa Tam a noté que les données provinciales et territoriales démontrent qu’une moyenne de 2048 personnes atteintes de la COVID-19 étaient traitées chaque jour dans les hôpitaux canadiens au cours de la période de sept jours qui s’est terminée mardi.

Cela comprend 550 personnes qui étaient dans des unités de soins intensifs, a-t-elle souligné, ajoutant qu’une moyenne de 31 décès liés à la COVID-19 ont été signalés chaque jour au cours de la même période.

Elle a indiqué que l’émergence et la transmission de variants plus contagieux augmentaient le risque que les 20 à 39 ans – actuellement le groupe avec les taux d’infection les plus élevés – propagent le virus à des populations plus vulnérables.

«Même si nous exécutons plus rapidement les programmes de vaccination, il est important de demeurer très prudent», a-t-elle prévenu.

«Tout allégement des mesures de santé publique doit se faire lentement en réalisant plus de tests, de dépistage et d’analyse génomique pour détecter les variants préoccupants. Plus particulièrement, il faut disposer d’une capacité suffisante de recherche des contacts et de soutien pour un isolement efficace, compte tenu de la transmissibilité accrue des variants préoccupants.»

La docteure Tam a également averti ces derniers jours que le nombre quotidien moyen de cas de COVID-19 était à nouveau en hausse dans tout le pays après avoir plafonné pendant plusieurs semaines.

Près de 3330 100 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées au Canada en date de mercredi, a déclaré le gouvernement fédéral.

Laisser un commentaire