Tarifs sur l’acier et l’aluminium: les États-Unis isolés à une rencontre du G7

WHISTLER, C.-B. — Les États-Unis se sont retrouvés isolés, lors d’une rencontre des ministres des Finances du G7, quelques jours après que l’administration Trump eut imposé des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium provenant du Canada et de l’Union européenne.

Cette nouvelle mesure du président américain Donald Trump a provoqué la colère de plusieurs membres du G7, ce qui prépare le terrain pour un potentiel affrontement au sommet du G7, qui aura lieu la semaine prochaine à La Malbaie, dans la région de Charlevoix.

En conclusion d’une rencontre de trois jours des ministres des Finances du G7, en Colombie-Britannique, le ministre canadien Bill Morneau a diffusé un résumé de la réunion, dans lequel il est écrit que les six autres membres du groupe se disent «inquiets et déçus» de la décision des Américains.

Les alliés des États-Unis, dont le Canada et l’Union européenne, menacent d’imposer des mesures de rétorsion en guise de représailles pour forcer l’administration Trump à reculer.

Les six autres membres du G7 ont exhorté le secrétaire américain du Trésor, Steven Mnuchin, à livrer leur message au président Trump avant la rencontre de la semaine prochaine.

Le sommet du G7, qui sera présidé par le premier ministre Justin Trudeau, marquera d’ailleurs la première visite de Donald Trump en sol canadien.