Tarte à la crème appliquée au visage de Mathieu Bock-Côté mercredi à Québec

QUÉBEC – Le sociologue Mathieu Bock-Côté a été victime d’une agression à la crème fouettée mercredi soir dans une librairie de Québec où il présentait son plus récent livre intitulé «Le nouveau régime».

Il semble que l’agresseur se soit assis tout près de M. Bock-Côté avant de lui lancer la tarte à la crème en le traitant de fasciste devant une soixantaine de personnes.

Des gens auraient ensuite bloqué le passage au jeune homme et la police est intervenue. On ignore si quelqu’un a porté plainte.

Mathieu Bock-Côté, qui est âgé dans la trentaine, a brièvement interrompu sa conférence pour se nettoyer.

Le sociologue, qui est aussi chroniqueur au «Journal de Montréal» et au «Journal de Québec», a plus tard écrit sur Facebook qu’il ne ferait pas semblant que l’événement a été drôle, car ça ne l’a pas été. Il a traité l’agresseur de petit barbare pour avoir troublé ainsi un événement public dans une librairie.