Taxe carbone: Ottawa s’oppose à la demande de report de la Saskatchewan

REGINA — Le gouvernement fédéral s’oppose à la demande de la Saskatchewan de repousser sa contestation de la taxe sur le carbone devant la Cour suprême du Canada.

L’attachée de presse de la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, décrit la démarche de la Saskatchewan comme un exemple de l’irresponsabilité des politiciens conservateurs qui utilisent l’argent des contribuables pour faire obstacle à la lutte climatique.

Sabrina Kim rapporte que le gouvernement fédéral a présenté des arguments pour faire entendre l’affaire dans les plus brefs délais, évoquant notamment le besoin de certitude des entreprises et des familles canadiennes.

La Saskatchewan a récemment demandé au plus haut tribunal au pays de repousser son audience prévue en décembre afin de mieux coordonner sa contestation judiciaire avec celles d’autres provinces.

Si le délai est accordé, la Saskatchewan prévoit se faire entendre au printemps prochain, bien après les élections fédérales d’octobre. Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, s’est d’ailleurs engagé à mettre la hache dans la taxe carbone s’il accède au pouvoir.

La Saskatchewan a porté sa cause devant la Cour suprême du Canada après que la Cour d’appel de la province eut tranché en mai dernier dans une décision partagée que la taxe fédérale était bel et bien constitutionnelle.

L’Ontario a également annoncé son intention d’interjeter appel après avoir été débouté en juin dernier.

La Saskatchewan a accueilli plus tôt cette semaine une réunion avec les ministres de la Justice de l’Alberta, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario afin de se doter d’une stratégie commune.

Les plus populaires