TC Énergie ferme Keystone pour enquêter sur une possible fuite au Dakota du Nord

CALGARY — TC Énergie a annoncé mercredi avoir fermé son pipeline Keystone pour enquêter sur un possible déversement de pétrole au Dakota du Nord.

Dans une brève déclaration publiée mercredi, la société de Calgary a dit enquêter sur un possible incident après avoir détecté une baisse de pression près de ses installations à Edinberg, dans l’État du Dakota du Nord, vers 21 h 20 mardi soir.

Les clients de Keystone ont été prévenus que le pipeline resterait fermé pendant l’enquête.

Selon l’agence Associated Press, certaines terres humides semblent avoir été affectées par un déversement de pétrole, mais aucune source d’eau potable ne semble touchée.

Aucune estimation quant au volume de l’éventuel déversement ou à la superficie possiblement affectée n’a été fournie.

Un segment du pipeline au Missouri a été fermé au début février pendant près de deux semaines après la découverte d’un déversement équivalent à environ une dizaine de barils de pétrole.

En 2017, un déversement de Keystone de près de 10 000 barils de pétrole avait eu lieu près d’Amherst, au Dakota du Sud.

 

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:TRP)