Tempête Fiona: le premier ministre Justin Trudeau se rendra dans les Maritimes mardi

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau se rendra dans les Maritimes, mardi, afin de constater les dégâts importants laissés derrière par le passage de la tempête post-tropicale Fiona, la fin de semaine dernière.

Selon ce qui est indiqué dans son horaire officiel, M. Trudeau se rendra d’abord à l’Île-du-Prince-Édouard, plus précisément à Stanley Bridge, aux côtés du ministre associé de la Défense nationale, Lawrence MacAulay, du député de Malpeque, Heath MacDonald, et du député de Charlottetown, Sean Casey.

La tempête a quitté Stanley Bridge samedi en emportant sa route principale. Les perspectives de la petite ville se sont soudainement assombries, principalement à cause des dommages causés aux bateaux de pêche, emportés comme des modèles réduits jusqu’au milieu de la route par une «onde de tempête».

Le pont qui a donné son nom à la ville a été submergé par les eaux de crue samedi matin, alors que Fiona s’abattait sur la région.

L’objectif de la visite de M. Trudeau sera bien sûr de rencontrer les membres des communautés touchées par le passage de Fiona, qui a laissé 90 % des résidants de l’Île-du-Prince-Édouard sans électricité au plus fort de la tempête.

Par la suite, le premier ministre se déplacera en Nouvelle-Écosse, qui a aussi été durement affectée par la tempête. La province a d’ailleurs été la première à demander l’aide de l’armée pour procéder au nettoyage — requête qui avait rapidement été acceptée par le gouvernement fédéral.

Dans cette province, M. Trudeau rencontrera les membres des communautés touchées par Fiona à Glace Bay. Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, sera aussi présent, comme le seront certains députés locaux.

Finalement, le premier ministre visitera le Collège de la Garde côtière canadienne, à Sydney, toujours en Nouvelle-Écosse.

Lors de son premier point de presse après le passage de la tempête, samedi après-midi, M. Trudeau avait déjà indiqué qu’il avait l’intention de se rendre dans l’est du Canada pour constater les dégâts, mais avait précisé qu’il ne voulait pas nuire aux premières opérations de nettoyage.

«On sait que c’est un événement qui est venu frapper des gens très fort et on ne les laissera pas seuls», avait tranché M. Trudeau.

Le premier ministre avait d’ailleurs annulé un voyage prévu au Japon la fin de semaine dernière en raison du passage de la tempête post-tropicale. C’est finalement le ministre de l’Industrie François-Philippe Champagne qui représentera le Canada aux funérailles d’État de l’ancien premier ministre du Japon, Shinzo Abe, qui se dérouleront mardi.

Pendant ce temps, à Ottawa, différents ministres feront une autre mise à jour sur les opérations en cours dans les provinces touchées par le passage de la tempête en avant-midi, mardi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.