Tensions entre pays de l’OTAN: le ministre canadien Champagne offre sa médiation

OTTAWA — Le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, croit que la dispute territoriale qui oppose la Grèce et la Turquie en mer Méditerranée démontre que l’Organisation du traité de l’Atlantique-Nord (OTAN) doit se doter de nouveaux instruments de résolution de discorde entre les pays qui en sont membres.

Après avoir rencontré en Grèce son homologue et le premier ministre grec mardi, le ministre Champagne a affirmé en entrevue à La Presse Canadienne que le Canada était prêt à assurer une médiation entre les deux pays qui font partie de l’alliance militaire depuis 1952.

Il discutera d’ailleurs de cette possibilité jeudi, à Bruxelles, lors de ses entretiens avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Il s’agira de la troisième étape de sa tournée européenne de quatre pays consacrée à des discussions menaçant la paix en Europe. 

Les vives tensions politiques ayant suivi les élections présidentielles en Biélorussie en août de même que le conflit armé opposant l’Arménie à l’Azerbaïdjan sont aussi inscrits à l’agenda des discussions.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires