Tensions USA-Iran: hausse des prix internationaux du pétrole brut, vendredi

LONDRES — Les prix du baril de pétrole brut ont bondi sur les marchés internationaux vendredi.

Ces hausses subites sont associées aux craintes de représailles de l’Iran après que les États-Unis aient abattu Qassem Soleimani, le plus haut général d’Iran et chef de la Force Al-Qods, l’unité d’élite du Corps des Gardiens de la révolution islamique, lors d’une attaque de drone à l’Aéroport international de Bagdad, en Irak.

Un conseiller du président iranien Hassan Rouhani a averti le président des États-Unis, Donald Trump, que Téhéran allait réagir à l’assassinat de son général.

Le Pentagone a expliqué la mort du général Soleimani parce qu’il travaillait activement à développer une stratégie d’attaque contre des diplomates américains et d’autres personnes déployées en Irak et un peu partout au Moyen-Orient.

À Londres, le prix du baril de pétrole brut a augmenté vendredi de 4,5 pour cent, à 69,23 $ US, alors qu’il a progressé de 4,3 pour cent à la bourse NYMEX de New York, à 63,78 $ US.

Dans de précédents bras de fer avec les États-Unis, l’Iran a menacé de perturber le trafic de pétrole qui passe au sud de ses côtes, dans le détroit d’Ormuz. Environ 20 pour cent de tout le pétrole transigé dans le monde circule dans ce secteur.