Tentative de hameçonnage en cours avec des numéros semblant provenir de tribunaux

Une tentative d’hameçonnage est en cours alors que des citoyens reçoivent des appels frauduleux qui indiquent provenir de la Cour d’appel du Québec ou de la Cour suprême du Canada.

Les appels, parfois automatisés et parfois effectués par des gens, indiquent au destinataire qu’une poursuite a été intentée contre eux et demandent de l’argent ainsi que des informations personnelles comme leur numéro d’assurance sociale.

Ceux qui répondent au téléphone peuvent voir sur leur afficheur un numéro de la Cour d’appel ou de la Cour suprême.

Ils sont nombreux à rappeler la Cour d’appel depuis jeudi matin pour vérifier de quoi il s’agit et ses lignes téléphoniques sont complètement embourbées, a souligné Caroline St-Pierre, la porte-parole pour les tribunaux du Québec. Les appels affluent de partout, même de l’Alberta, dit-elle.

Elle souligne qu’en aucun cas la Cour d’appel ne contacte des citoyens par téléphone pour leur demander de l’argent ni même des informations. 

La Sûreté du Québec (SQ) a été avisée, indique Mme St-Pierre, qui ajoute que les numéros de la Cour d’appel n’ont jamais été utilisés frauduleusement de la sorte. En faisant cet avis, elle espère éviter aux gens des ennuis.

À la Cour suprême, un avis mis en ligne sur sa page d’accueil indique que ces appels ne sont pas légitimes et ne proviennent pas de la Cour.

Elle invite ceux qui les ont reçus à les signaler électroniquement au Centre antifraude du Canada ou par téléphone, sans frais, au numéro 1-888-495-8501.

Les plus populaires