Tests de dépistage: Des ambulanciers appelés en renfort

Des ambulanciers de plusieurs villes du Québec prêtent main-forte aux activités de dépistage de la COVID-19 du réseau de la santé.

À Montréal, leur rôle est de «soutenir les interventions de dépistage de la COVID-19 en contexte d’éclosion, par exemple dans une école primaire, un CHSLD ou dans un quartier», a annoncé mercredi Urgences-santé dans un communiqué.

Ces paramédics formés à mener les tests font partie de l’Unité de réponse à la communauté. Ils sont à disposition depuis mardi.

«Ils étaient au front lors de la première vague de la pandémie de la COVID-19 et les troupes continueront d’y être pour la seconde», insiste Urgences-santé.

L’organisme assure que ce déploiement n’entraînera pas de bris de service. Les services préhospitaliers demeurent la priorité, assure-ton.

Ailleurs aussi des paramédics sont en train d’être formés ou sont déjà déployés pour réaliser un travail similaire.

À Granby, dans les Cantons-de-l’Est, huit d’entre eux ont suivi une formation d’une journée mardi et une autre équipe fera de même jeudi.

Il y a un volet théorique en avant-midi et un volet pratique en après-midi sous supervision d’infirmières, a indiqué Francis Brisebois, un porte-parole de la compagnie ambulancière Dessercom, qui a qualifié le projet d’«emballant» puisqu’il permet de diversifier la profession.

L’organisme a indiqué que 35 de ses paramédics provenant de la Montérégie, de l’Estrie, des Laurentides et de Lanaudière souhaitent participer au projet dans cette ville où les besoins sont importants.

Le programme est en place depuis des mois à Sherbrooke où les paramédics de la Coopérative de travailleurs d’ambulance de l’Estrie mènent des tests au centre de dépistage de la ville, a confirmé le CIUSSS de l’Estrie.

Laisser un commentaire
Les plus populaires