Tiger Woods aurait refusé une offre de 700 à 800 millions $US du circuit LIV

Tiger Woods aurait refusé une offre qui se situait autour de 700 à 800 millions $US pour faire partie du circuit de golf LIV, financé par des fonds saoudiens.

Lors d’une apparition à une émission présentée lundi soir, Greg Norman a confirmé ce qu’il avait dit au Washington Post dans un article publié il y a deux mois. Norman a mentionné au journal que l’offre était «incroyablement énorme; nous parlons dans les neuf chiffres élevés».

Woods s’est opposé au circuit LIV depuis la fin de la dernière année et il a partagé ses commentaires les plus forts lors de l’Omnium britannique, lorsqu’il a déclaré que les joueurs qui avaient pris l’argent financé par le fonds souverain saoudien avaient «tourné le dos» au circuit de la PGA qui les avait rendus célèbres.

On ne sait pas à quel moment Woods a reçu l’offre.

«Cette offre était sur la table avant que je devienne président-directeur général du circuit, a indiqué Norman lors du troisième événement du circuit LIV, au New Jersey. Tiger est un joueur de renom et évidemment, tu dois regarder les meilleurs joueurs. Ils avaient approché Tiger avant que je sois PDG. L’offre était dans ces environs sur le plan monétaire.»

Plusieurs rapports en provenance du Royaume-Uni ont fait savoir que Phil Mickelson avait reçu une prime de signature de 200 millions $, tandis que Dustin Johnson avait reçu 150 millions $. Les tournois de 48 joueurs, disputés sur 54 trous sans coupure, offrent 25 millions $ en bourse lors de chaque événement. Norman a annoncé un calendrier de 14 tournois pour l’année prochaine.

Le circuit LIV ne compte actuellement qu’un seul joueur parmi les 20 meilleurs au monde, soit Johnson, au 18e rang.

La source du financement a conduit à de vives critiques du circuit et des golfeurs qui s’y sont associés, car elle est considérée comme une tentative de détourner l’attention de son bilan en matière de droits de l’homme et de ses liens avec les attentats terroristes du 11 septembre. 

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi son circuit rival à la PGA avait provoqué un tel tollé parmi les partisans de golf américains, Norman a simplement répondu qu’il «ne savait pas».

«Je m’en balance, a affirmé Norman. J’aime simplement le sport et je veux le développer. Au circuit LIV, nous voyons cette occasion non seulement pour les hommes, mais aussi pour les femmes.» 

Le circuit LIV est interrompu pendant un mois pendant les éliminatoires de la Coupe FedEx, sur le circuit de la PGA. Il sera de retour pendant le week-end de la fête du Travail, à environ une heure à l’ouest de Boston. Deux semaines plus tard, il se trouvera en banlieue de Chicago.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.