Le suspect de la tuerie dans un club en Californie s’est tué dans une camionnette

MONTEREY PARK, Calif. — Les autorités affirment que le suspect de la fusillade dans un club de danse californien qui a fait 10 morts et 10 blessés s’est suicidé avec une arme à feu.

Le shérif du comté de Los Angeles, Robert Luna, a déclaré dimanche que l’homme s’était suicidé alors que des policiers se rapprochaient de la camionnette qu’il avait utilisée pour fuir les lieux d’une deuxième tentative de fusillade.

M. Luna a identifié le suspect comme étant Huu Can Tran, 72 ans. Il a ajouté qu’aucun autre suspect n’était en fuite.

Un homme a ouvert le feu dans une salle de bal à Monterey Park, près de Los Angeles, en Californie, dans un endroit où les gens célébraient le Nouvel An lunaire, tuant 10 personnes et en a blessant 10 autres.

Une chasse à l’homme a eu lieu afin de mettre la main au collet du suspect de la dernière tuerie de masse à survenir dans une communauté américaine.

Les responsables de l’application des lois sont entrés dans une camionnette dimanche après-midi, que les responsables soupçonnaient avoir été conduite par un homme armé qui a ouvert le feu sur un studio de danse de salon du sud de la Californie.

En milieu d’après-midi, la police a cerné une camionnette blanche dans un stationnement. Quelques heures plus tôt, le shérif Luna avait déclaré que les autorités recherchaient une camionnette de cette couleur qui aurait été observée par des témoins.

«Nous croyons qu’il y a une personne à l’intérieur de ce véhicule. Nous ignorons son état de santé, mais nous allons manœuvrer de la manière la plus sûre possible pour tenter de l’identifier. Est-ce notre suspect? C’est possible», a dit plus tôt M. Luna.

La police a encerclé la camionnette avec des véhicules tactiques et des camions de déminage pendant des heures avant d’entrer. Le corps d’une personne semblait affaissé sur le volant et a ensuite été retiré du véhicule, mais les autorités n’ont pas immédiatement identifié la personne.

Les autorités ont indiqué plus tôt qu’elles connaissaient le nom du suspect, mais ont refusé de le dévoiler afin de ne pas nuire à une éventuelle arrestation. Elles ont toutefois publié une photographie d’un Asiatique portant des lunettes et un bonnet d’hiver. L’image a été prise à Alhambra.

L’individu aurait tenté de poursuivre son carnage après la première tuerie. Selon les autorités, il a probablement essayé et échoué de cibler une deuxième salle de danse.

La camionnette a été retrouvée à Torrance, une autre communauté abritant de nombreux Américains d’origine asiatique, à environ 34,5 kilomètres de ce deuxième emplacement.

Un homme armé est entré dans une salle de danse, à Alhambra, de 20 à 30 minutes plus tard. Des clients se sont battus avec lui pour lui faire échapper son arme. L’homme a ensuite fui à bord d’un véhicule, a raconté le shérif.

Les autorités croient que les deux événements pourraient être reliés.

Le shérif Luna a refusé de préciser le type d’arme à feu qui avait été retrouvée à Alhambra. Il a ajouté que les enquêteurs ne croyaient pas que l’arme utilisée par le tireur à Monterey Park était un fusil d’assaut.

Le capitaine Andrew Meyer, du département du shérif de Los Angeles, a déclaré dimanche que les blessés ont été transportés à l’hôpital et que leurs conditions varient de stable à critique. Il a précisé que dix des victimes sont mortes sur les lieux du drame.

M. Meyer a affirmé que les gens «sortaient du lieu en hurlant» lorsque les agents sont arrivés sur les lieux samedi vers 22 h 30. Il a précisé que des policiers sont entrés dans la salle de bal pendant que les pompiers soignaient les blessés.

Monterey Park est une ville d’environ 60 000 personnes, avec une importante population asiatique. Elle est située à environ quinze kilomètres du centre-ville de Los Angeles.

Fusillade de masse: 2022 la pire année

Il s’agit de la cinquième fusillade de masse aux États-Unis uniquement ce mois-ci, et la plus meurtrière depuis que 21 personnes ont été tuées dans une école à Uvalde, au Texas, selon une base de données de The Associated Press/USA Today, sur les massacres aux États-Unis.

Selon ces données, 2022 a été l’une des pires années du pays avec 42 attaques de ce type – le deuxième plus grand nombre depuis la création du système de suivi en 2006. La base de données définit un massacre comme quatre personnes tuées, sans compter le coupable.

Les violences de dimanche sont survenues deux mois après que cinq personnes ont été tuées dans une discothèque de Colorado Springs.

Le président Joe Biden et le procureur général Merrick Garland ont été informés de la situation. M. Biden a déclaré que lui et la première dame Jill Biden pensaient aux personnes tuées et blessées, et il a ordonné aux autorités fédérales de soutenir l’enquête.

La fusillade a eu lieu au Star Ballroom Dance Studio, à quelques pâtés de maisons de l’hôtel de ville sur l’artère principale de Monterey Park, Garvey Avenue, qui est parsemée de centres commerciaux et de petites entreprises dont les enseignes sont en anglais et en chinois. Le cantonais et le mandarin sont tous deux largement parlés, les fêtes chinoises sont célébrées et des films chinois sont régulièrement projetés dans la ville.

Seung Won Choi, propriétaire du restaurant de fruits de mer Clam House en face de l’endroit où la tuerie a eu lieu, a dit au Los Angeles Times que trois personnes se sont précipitées dans son entreprise et lui ont dit de fermer la porte. Ils lui ont précisé qu’il y avait un tireur, avec plusieurs balles sur lui.

Wong Wei, qui vit à proximité, a pour sa part affirmé au Los Angeles Times que son amie était dans une salle de bain dans un club de danse ce soir-là quand la fusillade a éclaté. Lorsqu’elle est sortie, elle a vu l’homme armé et trois corps. Elle s’est ensuite enfuie chez lui vers 23 heures, a dit Wei, ajoutant que ses amis lui avaient dit que le tireur semblait tirer sans discernement avec une arme d’épaule.

«Ils ne savent pas pourquoi, alors ils courent», a-t-il raconté au journal.

La fusillade a eu lieu près de l’endroit où des milliers de personnes avaient assisté à une célébration du Nouvel An lunaire. Samedi était le début du festival de deux jours, qui est l’un des plus grands événements du Nouvel An lunaire en Californie du Sud.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient des personnes sur des civières et placées dans des ambulances. D’autres photos montraient des victimes ensanglantées et traitées par les pompiers de Monterey Park dans un stationnement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.