Toronto démantèle un autre campement de sans-abris au stade Lamport

TORONTO — La Ville de Toronto a décidé de démanteler un autre campement de personnes en situation d’itinérance tôt mercredi matin.

Le démantèlement au stade Lamport survient un jour après que la Ville a fait la même chose avec un autre campement dans un parc du centre-ville.

Le personnel de la Ville, soutenu par la police, sera au campement du stade pour faire appliquer les avis d’intrusion émis le mois dernier.

Toronto estime qu’entre 14 et 17 personnes vivent dans le stade.

La Ville prévoit offrir aux résidants un refuge à l’intérieur et d’autres soutiens.

La Ville a cité le risque d’incendie et la nécessité de rendre les parcs accessibles à tous comme facteurs derrière les démantèlements de campements.

La police a déclaré que neuf personnes avaient été arrêtées lors de l’expulsion des personnes vivant dans le campement du parc Alexandra mardi, dont sept pour intrusion.

La Ville a indiqué que 11 personnes de ce campement avaient été dirigées vers d’autres espaces de logement et que 15 personnes qui ont quitté le site ont refusé les références.

Un photographe de La Presse Canadienne qui couvrait le démantèlement au parc Alexandra a été arrêté par la division Corporate Security de Toronto et expulsé de la zone mardi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.