Toronto: la technologie de l’ADN mène à une arrestation pour deux meurtres en 1983

TORONTO — La police de Toronto annonce qu’elle a procédé à l’arrestation d’un homme âgé de 61 ans, Joseph George Sutherland, pour les meurtres d’Erin Gilmour et de Susan Tice dont les cadavres ont été trouvés à quatre mois d’intervalle en 1983.

Le chef de la police de Toronto, James Ramer, donne lundi matin une conférence de presse afin de mettre à jour les enquêtes sur ces homicides.

Les deux femmes ont été retrouvées mortes chez elles. La police dit qu’elles ont été agressées sexuellement et poignardées à mort.

Les enquêteurs pensent que M. Sutherland est responsable des deux meurtres après que des preuves d’ADN aient lié les deux cas.

Lors de sa mort, Erin Gilmour était une créatrice de mode en herbe âgée de 22 ans alors que Susan Tice était une mère de quatre enfants de 45 ans qui détenait une maîtrise en travail social et qui travaillait auprès d’enfants défavorisés.

La police signale que le suspect est un résidant de Monsonee, une localité située près de la Baie James, à 850 kilomètres au nord de Toronto.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.