Toronto prépare un plan pour vacciner les travailleurs à haut risque

Toronto prévoit de vacciner les travailleurs à haut risque directement sur leur lieu de travail dans le but de freiner la propagation du virus, a déclaré lundi le maire de la ville, alors que la pression monte sur la province pour vacciner les travailleurs essentiels.

Le maire John Tory a déclaré que la Ville apporte actuellement la dernière touche au plan, qui impliquera des unités de vaccination mobiles déjà utilisées dans des quartiers qui sont des points chauds de transmission. M. Tory a souligné que le plan dépend de l’approvisionnement en vaccins dans les semaines à venir — il n’est donc pas en mesure de dire pour le moment quand le plan sera mis en oeuvre.

«Nous espérons pouvoir l’emporter sur les lieux de travail (…) où nous savons qu’il y a un risque plus élevé compte tenu des circonstances, et dans d’autres secteurs où nous savons que les gens sont plus vulnérables, a déclaré le maire Tory. Nous travaillons très fort pour y arriver.»

La campagne de vaccination en Ontario a débuté en décembre et visait initialement à vacciner certains des résidents âgés des centres de soins de longue durée et les travailleurs de la santé. Au cours des derniers mois, la campagne s’est étendue, par ordre décroissant, parmi les tranches d’âge de la population générale de la province. Toronto commence maintenant à vacciner les personnes âgées de 60 ans et plus dans ses six grands sites de vaccination.

Les experts du domaine de la santé sont de plus en plus nombreux à affirmer que les travailleurs essentiels qui ne peuvent pas travailler à domicile et souvent ne peuvent pas s’isoler s’ils contractent la maladie devraient être priorisés dans l’ordre de vaccination. Des médecins aux soins intensifs ont affirmé que bon nombre des patients qu’ils traitent ces jours-ci sont des travailleurs essentiels infectés sur leur lieu de travail.

La province a rapporté que 494 patients étaient aux soins intensifs en raison de la COVID-19 et que 293 sont sous respirateur – 44 nouveaux patients ont été admis aux soins intensifs dimanche.

Le chef de l’Association des hôpitaux de l’Ontario a déclaré que la province avait atteint un autre record d’utilisation des soins intensifs. Anthony Dale a également indiqué que les hôpitaux prévoyaient de transférer 88 patients des hôpitaux de la région du Grand Toronto dont le taux d’occupation est très élevé. «Ces hôpitaux ont besoin d’une ‘aide d’urgence’ pour assurer un accès équitable aux soins intensifs qui sauvent des vies pour ces patients très malades», a déclaré lundi M. Dale.

Le maire Tory a aussi exhorté la province à réétudier les demandes de financement des congés de maladie payés pour les travailleurs. Le gouvernement de l’Ontario a déjà déclaré qu’il ne reproduirait pas le programme administré par le gouvernement fédéral. Le maire réplique cependant que le nombre croissant de cas suggère qu’il est temps de reconsidérer cette approche.

La médecin hygiéniste en chef de Toronto affirme que les travailleurs ont besoin à la fois de cliniques de vaccination ciblées et de congés de maladie payés pour se protéger du coronavirus. La docteure Eileen da Villa a également qualifié d’«horrible» la hausse du taux de cas de COVID-19 dans la métropole, soulignant que les données quotidiennes pointent vers la mauvaise direction.

«Nous avons besoin des deux protections pour les travailleurs (congés et vaccins) afin qu’ils puissent prendre les bonnes mesures en cas de maladie sans avoir à se soucier du bien-être de leur famille», a-t-elle déclaré. 

Une porte-parole de la ministre de la Santé de l’Ontario, Christine Elliott, a déclaré que le déploiement des vaccins est conforme aux recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation.

«Le plan de distribution des vaccins de l’Ontario est axé sur la vaccination des populations en fonction de l’âge et du risque, a précisé Alexandra Hilkene. Cette approche est conçue pour sauver des vies, protéger les personnes à risque de maladies graves et empêcher la propagation du virus.»

La province fera vacciner les travailleurs essentiels dans le cadre de la phase 2 de son déploiement des vaccins, qui devrait commencer bientôt. «Nous nous engageons à vacciner tout le monde en Ontario le plus rapidement possible, en fonction de l’approvisionnement que nous recevons du gouvernement fédéral», a déclaré Mme Hilkene.

L’Ontario a signalé près de 6000 nouveaux cas de COVID-19 sur une période de deux jours – 2938 nouveaux cas lundi et 3041 cas dimanche – ainsi que 22 décès. Au cours de la même période, 942 personnes étaient hospitalisées en raison du virus, bien que le ministère de la Santé a rappelé que 10 % des hôpitaux de l’Ontario ne partagent pas de données la fin de semaine.

L’Ontario a déclaré que 121 577 doses de vaccin avaient été administrées depuis la dernière mise à jour de dimanche, portant le nombre total de personnes vaccinées dans à 2 545 640.

– Avec les informations de Denise Paglinawan.

Laisser un commentaire