Toutes les régions du Nouveau-Brunswick passent à la phase jaune

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick a fait état de deux nouveaux cas de COVID-19 à quelques heures de faire passer l’ensemble de la province en phase jaune.

À compter de 23 h 59, dimanche soir, toutes les régions passeront à la phase jaune, ce qui permettra notamment aux Néo-Brunswickois d’élargir leurs bulles à 15 personnes. 

À l’intérieur de ces bulles, les 15 mêmes personnes pourront passer du temps ensemble et aller au restaurant.

Les équipes sportives pourront aussi reprendre leurs activités d’une zone à l’autre et les rassemblements extérieurs de 50 personnes ou moins sont autorisés, à condition de respecter la distanciation physique.

La médecin-hygiéniste en chef, la docteure Jennifer Russell, a exhorté la population à demeurer «vigilante» en raison de la présence de variants plus contagieux.

La santé publique a signalé dimanche deux nouvelles infections, provenant des régions de Fredericton et Miramichi, pour un total de 35 cas actifs.

Trois personnes sont soignées à l’hôpital, dont deux à l’unité des soins intensifs.

La province a d’ailleurs annoncé qu’une éclosion s’était déclarée à l’hôpital régional d’Edmundston, où sept personnes sont infectées. Trois travailleurs ont reçu un diagnostic positif, et un dépistage est en cours pour les autres employés et patients de l’établissement.

«Il est impératif que les fournisseurs de soins de santé surveillent sérieusement leurs propres symptômes de la COVID-19 et restent à la maison s’ils sont malades, même si les symptômes sont légers», a soutenu la docteure Jennifer Russell.

Bilan «encourageant» en Nouvelle-Écosse

Pendant ce temps, la Nouvelle-Écosse signalait deux nouveaux cas. 

L’un d’entre eux est lié à un voyage à l’extérieur du Canada atlantique et l’autre à un contact étroit avec un cas déjà dépisté.

Dans un communiqué, le premier ministre Iain Rankin a parlé de nouveaux chiffres «encourageants», tout en invitant les Néo-Écossais à faire preuve de prudence.

La Nouvelle-Écosse compte un total de 29 cas actifs. Deux personnes sont hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Deux cas à l’Île-du-Prince-Édouard

Les autorités de l’Île-du-Prince-Édouard ont par ailleurs rapporté deux nouveaux cas de COVID-19, qui concernent deux hommes dans la vingtaine.

Les deux individus sont en isolement.

L’un des cas est lié à une infection déjà diagnostiquée, tandis que l’autre avait été exposé dans un site identifié par la province il y a plus d’une semaine.

Avec 26 cas actifs, la province doit gérer plus d’infections qu’à n’importe quel autre moment de la pandémie, a indiqué la docteure Heather Morrison.

Le bilan s’améliore à Terre-Neuve-et-Labrador

De leur côté, les autorités de Terre-Neuve-et-Labrador n’ont fait état que d’un nouveau cas de COVID-19.

C’est le dixième jour consécutif que la province enregistre un bilan quotidien inférieur à dix dans la foulée d’une importante éclosion à Saint-Jean.

Il reste toutefois 87 cas actifs de la maladie, dont trois personnes hospitalisées aux soins intensifs.

Laisser un commentaire