Trafic de stupéfiants et contrebande de cannabis: arrestations jeudi à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES, Qc — La police a lancé tôt jeudi à Trois-Rivières une opération menant à des arrestations pour de la contrebande de cannabis et du trafic de stupéfiants.

La Sûreté du Québec (SQ) explique que la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) avait reçu des plaintes et des informations provenant du public concernant la vente de cannabis et de stupéfiants dans un parc de Trois-Rivières.

L’enquête a permis d’identifier les trafiquants impliqués. 

Par la suite, la Sûreté du Québec a été mise à contribution afin d’identifier les fournisseurs reliés aux trafiquants. Ce groupe d’individus a été arrêté jeudi matin.

En milieu de matinée, six personnes avaient été arrêtées: quatre hommes et deux femmes, âgés de 24 à 41 ans. 

Ces personnes ont été soumises à des interrogatoires par des enquêteurs et pourraient comparaître plus tard en journée pour faire face à des accusations criminelles et en vertu de la Loi sur le cannabis. 

Des perquisitions ont été entreprises jeudi dans six résidences et cinq véhicules à Trois-Rivières, Shawinigan et Charrette, une petite localité située à peu près à mi-chemin entre Trois-Rivières et Shawinigan. Le bilan de l’opération sera établi plus tard.

La Sûreté du Québec affirme que l’enquête conjointe de la DPTR et de son propre Service des enquêtes sur la contrebande aura permis de neutraliser les acteurs reliés à la contrebande de cannabis et au trafic de stupéfiants à Trois-Rivières et ailleurs en Mauricie.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.