Tragédie: la Saskatchewan compte embaucher une firme pour évaluer la sécurité

REGINA — La Saskatchewan compte embaucher une firme privée de consultants pour évaluer la sécurité d’une intersection au nord de Tisdale où s’est produite la tragédie routière de l’équipe de hockey des Broncos ayant fait 16 morts.

L’équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt était en déplacement pour une partie de séries éliminatoires le 6 avril lorsque son autobus est entré en collision avec un camion semi-remorque.

La collision s’est produite à l’endroit où l’autoroute 35 croise une route secondaire à un lieu connu sous le nom d’Armley Corner.

Des politiciens de ce secteur rural avaient appelé à des changements à cette intersection avant le drame, disant qu’elle était dangereuse.

Un mémorial pour six membres d’une même famille morts dans une collision à la même intersection il y a plus de vingt ans est déjà sur les lieux.

Le premier ministre Scott Moe a dit attendre la fin des enquêtes de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et du ministère des Routes avant d’embaucher une firme, soutenant que le gouvernement provincial se penche sur la sécurité des intersections tous les trois ou quatre ans.

«Nous allons ravivé l’intérêt sur cette question ce printemps, en se penchant sur toutes nos intersections à travers la province pour s’assurer (de la sécurité)», a dit lundi M. Moe.