Trans Mountain: quatorze personnes sont arrêtées près du site de Burnaby

BURNABY, C.-B. — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a arrêté lundi plus d’une douzaine de personnes qui manifestaient contre l’élargissement de l’oléoduc Trans Mountain sur un chantier de construction de Burnaby, en Colombie-Britannique.

La semaine dernière, un juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique avait accordé une injonction au promoteur du projet, Kinder Morgan, qui interdisait aux manifestants de se rendre dans un périmètre de cinq mètres des deux sites de construction de Burnaby.

Treize personnes ont été arrêtées pour avoir violé l’injonction, puis elles ont été relâchées lundi après-midi. Une autre personne a été arrêtée pour avoir entravé le travail d’un policier.

L’incident fait suite à l’arrestation en fin de semaine d’au moins 28 manifestants du groupe Protect the Inlet qui s’étaient attachés à une barrière du site de construction.

Un porte-parole de Protect the Inlet avait déclaré que les contestataires continueraient d’exprimer haut et fort leur opposition au projet.

La GRC de Burnaby n’a pas commenté la nature des dernières manifestations, mais elle a rappelé qu’elle a un rôle impartial dans le débat et qu’elle est là pour assurer la sécurité de tous.

Les plus populaires