Trans Mountain sera approuvé d’ici la fin de mai, prédit Rachel Notley

EDMONTON — La chef du Nouveau Parti démocratique de l’Alberta, Rachel Notley, s’attend à ce que le gouvernement fédéral approuve le projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain d’ici la fin du mois de mai.

Au cours d’une rencontre électorale avec des travailleurs du secteur énergétique, à Edmonton, la première ministre sortante a estimé que la province n’avait jamais été aussi près du début du projet.

L’Office national de l’énergie (ONE) a approuvé l’expansion du pipeline Trans Mountain, le 22 février. C’est au tour du gouvernement fédéral de décider s’il ira de l’avant avec le projet.

Personne au cabinet du ministre fédéral des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi, n’a répondu à une demande d’entrevue à ce sujet lundi. Le ministre a déjà indiqué, dans le passé, qu’aucune décision définitive ne serait prise avant la fin des consultations avec les groupes autochtones concernés.

Mme Notley a dit comprendre que ces consultations avaient bien progressé.

«Ce n’est pas comme si le gouvernement fédéral m’avait appelée pour me dire: « hé, on va de l’avant », parce que ce n’est pas le cas. Ce n’est pas ce que je suis en train de dire ici. Ce que je vous dis, c’est que l’opinion publique est tout à fait d’accord avec cela, que les recommandations de l’ONE ont réglé tous les problèmes.»

La chef du NPD, dont la réélection est loin d’être assurée, dit que le projet reçoit un soutien croissant des Autochtones de sa province et de la Colombie-Britannique.

Elle a ajouté que si son parti était reporté au pouvoir le 16 avril, elle continuerait de défendre le secteur des ressources naturelles en Alberta.

«Je suis prête à parier mon avenir politique, a-t-elle lancé. Nous allons faire construire cet oléoduc et, lorsque cela se produira, ce sera le premier oléoduc depuis plus de 60 ans à atteindre l’océan. Les Albertains doivent avoir confiance que nous y parviendrons.»

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire