Transfert d’écoles à Montréal: impasse entre deux commissions scolaires

MONTRÉAL — L’impasse persiste dans les discussions entre deux commissions scolaires de l’île de Montréal au sujet du transfert de trois écoles de l’une à l’autre.

Il y a un mois, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé que la Commission scolaire English Montreal devrait se départir des écoles primaires General Vanier et Gerald McShane, de même que de l’école secondaire John Paul I, situées dans les arrondissements Montréal-Nord et Saint-Léonard, à la faveur de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Le ministre a expliqué que le taux d’occupation d’écoles de langue anglaise était faible alors qu’à la prochaine rentrée scolaire, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île serait à court de 3000 places pour recevoir sa clientèle.

Jean-François Roberge a invité les deux commissions scolaires à discuter et à lui soumettre des propositions, en précisant que si aucun accord satisfaisant n’était conclu, le processus de transfert se mettrait en branle le 10 juin, lundi prochain. Il a expliqué que les négociations qui duraient depuis longtemps n’avaient rien donné jusque-là et qu’il était temps d’agir.

À la réunion des commissaires de la Commission scolaire English Montreal tenue mercredi soir, la présidente, Angela Mancini, a fait savoir que les discussions avec l’autre commission scolaire étaient dans l’impasse car celle-ci refuse d’accepter toute cohabitation dans les écoles. 

The Gazette rapporte jeudi que des discussions à être tenues à huis clos à la Commission scolaire English Montreal détermineront si une injonction empêchant le transfert d’écoles sera réclamée à un tribunal.

 

Les plus populaires