Transport de soldats en Lettonie: le Canada aidé par la Grande-Bretagne

OTTAWA — Des militaires canadiens ont été contraints de demander l’aide de l’armée britannique pour du transport de troupes en direction de la Lettonie en raison d’un manque d’avions Polaris CC-150.

Le contingent militaire canadien, qui est arrivé en Lettonie en janvier dernier, doit être remplacé en juillet.

Il était prévu que l’un des trois avions Polaris CC-150 des Forces armées canadiennes quitte la base de Trenton, en Ontario, avec environ 120 soldats mercredi dernier avant de ramener au pays ceux stationnés en Lettonie.

Or, la porte-parole du ministère de la Défense nationale, Jessica Lamirande, explique que l’avion a éprouvé des ennuis de train d’atterrissage. Puisque l’autre Polaris apte à voler n’était pas disponible, le Canada a dû faire appel à la Grande-Bretagne, qui a mis en service l’un de ses avions Voyager A330 qui a quitté Trenton jeudi.

Le troisième Polaris, qui sert habituellement à transporter le premier ministre du Canada, ne sera pas disponible avant janvier prochain; il a été impliqué dans un incident dans un hangar, en octobre dernier.

Le Canada a délégué 540 militaires en Lettonie, qui font partie d’une force multinationale de l’OTAN de 1500 soldats qui est également déployée en Estonie, en Lituanie et en Pologne.

 

Laisser un commentaire