Triple meurtre dans Rivière-des-Prairies à Montréal: trois hommes arrêtés

MONTRÉAL — Trois hommes ont été arrêtés relativement au triple homicide survenu au mois d’août dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

L’enquête policière sur le triple meurtre survenu dans le quartier Rivière-des-Prairies, dans le nord-est de Montréal, a permis à la police de procéder mercredi matin à des arrestations et à des perquisitions.

Ce sont des agents de la Section des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), aidés de policiers du Service de police de Laval, qui ont effectué les arrestations et les perquisitions, à Montréal et à Laval.  

Trois hommes ont été arrêtés relativement au triple meurtre. Il s’agit de Clifford Domercant-Barosy, 26 ans, Marlon Francisco Villa-Guzman, 25 ans, et un autre homme âgé de 23 ans. 

Le SPVM mentionne que les deux premiers suspects font face à des chefs d’accusation de meurtre au premier degré sur trois victimes, de tentative de meurtre sur deux victimes et de possession d’une arme à feu. Le troisième suspect a comparu jeudi. L’homme de 23 ans fait face à trois chefs d’accusation de meurtre au premier degré, deux de tentative de meurtre ainsi qu’à des chefs de possession d’une arme à feu et d’avoir déchargé une arme à feu. 

Une femme de 25 ans a également été arrêtée mercredi, sans lien avec le triple meurtre, a indiqué le SPVM. Elle a été libérée sous promesse de comparaître. 

Concernant les quatre perquisitions effectuées lors de l’opération, la police a saisi deux armes de poing, des munitions, des cellulaires, des stupéfiants et d’autres éléments de preuve. 

Le 2 août, vers 19h00, avant l’obscurité, des individus armés ont tiré à plusieurs reprises en direction d’un appartement d’un immeuble résidentiel du boulevard Perras, à proximité de l’intersection de la 53e Avenue.   

Cinq hommes ont été atteints par balles; trois d’entre eux ont succombé à leurs blessures.   

Le SPVM signale que dans les minutes suivant les détonations, plusieurs témoins avaient téléphoné au 911 pour rapporter les coups de feu ainsi que la fuite des suspects à bord de deux véhicules. 

Deux jours plus tard, les autorités ont annoncé la formation d’une équipe composée de la Sûreté du Québec (SQ) et du SPVM afin de lutter contre le trafic des armes à feu et les crimes qui en découlent.   

Pour sa part, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé la création d’un comité conjoint avec la Ville de Montréal qui a le mandat d’élaborer avec des acteurs du milieu communautaire une stratégie globale de prévention de la criminalité.   

La police de Montréal assure que depuis cette tuerie, de nombreux efforts ont été déployés par la Section des crimes majeurs et d’autres unités du SPVM afin de faire progresser cette enquête.

L’enquête policière se poursuit afin d’identifier les autres individus impliqués dans l’événement. Le SPVM invite toute personne détenant des informations de communiquer notamment avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou sur le site infocrimemontreal.ca, de façon anonyme et confidentielle.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.