Trois arrestations à Montréal reliées au fentanyl

MONTRÉAL — Dans la foulée d’une enquête amorcée au mois d’août après des cas de surdoses reliés au fentanyl, les enquêteurs du Module de crimes de violence de la Division Est du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont procédé vendredi matin à trois arrestations et deux perquisitions dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Des quantités d’héroïne et de ce qui semble être du fentanyl ont été saisies.

Le bilan complet de l’opération sera présenté lundi en début d’après-midi.

Quant aux suspects, ils vont comparaître samedi par visioconférence.

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Philippe Pichet, a indiqué vendredi matin qu’il entend lutter férocement pour éradiquer la consommation de fentanyl, qui prend de l’ampleur dans la métropole.

M. Pichet veut surtout s’attaquer à ceux qui ajoutent ce puissant opioïde aux stupéfiants.

«C’est tolérance zéro, ceux qui mettent ces produits dans les stupéfiants, on va les suivre et les arrêter.»