Trois blessés au centre-ville de Montréal et coups de feu à Rivière-des-Prairies

MONTRÉAL — Trois autres hommes ont été blessés et transportés à l’hôpital après deux événements distincts de violence armée qui se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche à Montréal.

Deux hommes de 22 ans ont été localisés par les policiers près de l’intersection des rues Crescent et Sainte-Catherine Ouest. L’un était blessé au bas du corps par arme blanche tandis que l’autre a été victime de voies de fait, précise la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Véronique Comtois.

Un policier avait été avisé plus tôt, vers 2h30, qu’une personne aurait été vue avec une arme à feu dans ce secteur de l’arrondissement de Ville-Marie.

Les deux hommes ont été transportés à l’hôpital, où leur vie ne serait pas en danger.

Un suspect a été arrêté et une arme à air comprimé a été trouvée, indique le SPVM. Il s’agirait d’un conflit qui a dégénéré.

Plus tard, vers 3h55, alors que les policiers étaient encore sur la scène de crime, un homme de 27 ans s’est présenté à une policière. Il était blessé au haut du corps par arme blanche.

Il a été transporté en centre hospitalier et on ignore son état de santé, dimanche matin.

Cet homme aurait été blessé lors d’un conflit près de la rue Crescent, possiblement dans une ruelle.

Le SPVM souligne que les deux événements ne semblent pas liés. L’enquête se poursuit.

Coups de feu à Rivière-des-Prairies

Par ailleurs, des coups de feu ont été entendus dans le quartier de Rivière-des-Prairies vers 0h15.

Un véhicule circulait sur l’avenue André-Ampère, près de l’avenue Joseph-Tassé, lorsque des coups de feu auraient été tirés en sa direction, rapporte le SPVM. 

Le conducteur du véhicule, un homme dans la trentaine, n’a pas été blessé.

Un suspect aurait pris la fuite à pied.

Plusieurs douilles ont été retrouvées au sol et des impacts de projectiles ont été observés sur le véhicule, précise l’agente Comtois.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.