Trois hommes accusés de trafic de méthamphétamines au Nouveau-Brunswick

EDMUNDSTON, N.-B. — Des accusations pour trafic de stupéfiants ont été déposées lundi contre trois hommes à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. 

Les Québécois André Pelletier, 50 ans, de Montréal, et Kevin St-Pierre, 28 ans, de Québec, de même que le Néo-Brunswickois Rocko Thibault, 26 ans, de Saint-Quentin, ont été accusés de trafic de méthamphétamine et de possession de méthamphétamine dans le but d’en faire le trafic.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a précisé que les accusations découlaient d’un contrôle routier effectué le 24 janvier 2018, sur l’autoroute 2, près d’Edmundston.

Les policiers qui ont fouillé le véhicule ont trouvé 11 000 comprimés de méthamphétamine, ainsi qu’une petite quantité de cocaïne.

Selon la GRC, la méthamphétamine était emballée afin d’être distribuée à grande échelle, probablement au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Lors d’un autre contrôle routier effectué dans la foulée de la même enquête, 50 000 autres comprimés de méthamphétamine ont été saisis au Nouveau-Brunswick par des membres de la GRC de l’Île-du-Prince-Édouard.

Reg Robichaud, 53 ans, de Moncton, fait face à des accusations en lien avec cette affaire.