Trois hommes violents activement recherchés par la SQ après un bris d’ordonnance

MONTRÉAL — Trois hommes qui ont un historique de violence sont activement recherchés par la police depuis mardi, soit depuis qu’ils ont quitté ensemble un centre de thérapie des Laurentides, contrevenant ainsi à leur ordonnance de la cour.

La Sûreté du Québec (SQ) confirme qu’elle tente de localiser Jordan Dustan, âgé de 34 ans, Maxime Archambault, âgé de 26 ans, ainsi que Michael Lagacé, âgé de 25 ans.

«La Sûreté du Québec demande l’aide du public pour localiser trois individus à la suite d’un bris d’ordonnance. C’est trois personnes qui devaient demeurer dans un centre de thérapie à Sainte-Adèle dans les Laurentides et qui ont quitté le 15 juin», a reconnu le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) en entrevue mercredi soir.

«Ils pourraient se trouver toujours ensemble, ou non, dans le secteur de Saint-Hippolyte dans les Laurentides, dans la région de Lanaudière ou encore en Abitibi-Témiscamingue», a indiqué le sergent Tremblay.

La photo et la description de chacun des jeunes hommes ont été affichées en soirée sur le site web de la Sûreté du Québec dans la section des «suspects recherchés» par la SQ.

Il est plutôt rare que la police lance un appel à la population pour trouver des personnes dans de telles circonstances.

Interrogé pour savoir si les suspects recherchés Jordan Dustan, Maxime Archambault et Michael Lagacé sont considérés dangereux pour le public, le porte-parole de la Sûreté du Québec se voulait en quelque sorte rassurant.

«Je vous dirais que ce ne sont pas des gens considérés dangereux pour le public. Ce sont des gens accusés de différents crimes, comme voies de fait ou menace, des crimes liés à la violence, mais pour ce qui est du grand public, il n’y a pas de danger particulier», a affirmé le sergent Stéphane Tremblay de la SQ.

Toute personne qui apercevrait l’un ou les suspects est priée de ne pas les interpeller, mais de communiquer rapidement avec le 911.

Il est aussi possible de communiquer de façon confidentielle avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1- 800-659-4264.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.