Trois membres du public ne pourront témoigner dans l’affaire Volkswagen

TORONTO — Un juge ontarien a refusé d’entendre les témoignages de trois membres du public dans le dossier contre Volkswagen, qui prévoit plaider coupable à des dizaines d’accusations pour des infractions en matière d’environnement.

Le juge Enzo Rondinelli s’était penché sur une demande d’une tierce partie visant à entendre les déclarations de victimes présumées du scandale d’émissions polluantes du constructeur automobile.

Il a indiqué que ce n’était pas nécessaire, car c’est le rôle du Service des poursuites pénales du Canada de représenter le public dans cette instance.

Cependant, le procureur Tom Lemon a déclaré qu’il était disposé à rassembler les déclarations de la victime qu’il soumettra au tribunal.

Les avocats de Volkswagen ont dit avoir conclu un accord avec la Couronne, et le constructeur automobile a l’intention de plaider coupable aux 60 accusations portées contre lui.

Le dossier a été reporté au 22 janvier 2020.