Trois morts et trois blessés dans une fusillade à Paris, un suspect arrêté

PARIS — Une fusillade visant un centre culturel kurde à Paris vendredi a fait trois morts et trois blessés, selon les autorités. Un suspect de 69 ans a été blessé et arrêté.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour meurtre et s’employait à confirmer l’identité du suspect. Le motif derrière la fusillade n’était pas encore connu. 

La police a érigé un périmètre de sécurité dans une rue animée du 10e arrondissement de la capitale française, près de la Gare de l’Est. La fusillade a eu lieu à un moment où Paris est en pleine effervescence avant le week-end de Noël.

Le service de police parisien a averti les gens de rester à l’écart du secteur pendant que les secouristes étaient sur les lieux.

La fusillade s’est produite dans un centre culturel kurde ainsi dans un restaurant et un salon de coiffure à proximité, selon la mairesse du 10e arrondissement, Alexandra Cordebard. S’adressant aux journalistes sur les lieux, elle a affirmé que la «véritable motivation» de la fusillade n’était pas claire.

Pendant qu’elle parlait, une foule à proximité scandait «Erdogan, terroriste» — en référence au président turc Recep Tayyip Erdoğan — et «État turc, assassin».

La procureure de Paris, Laure Beccuau, a indiqué que trois personnes touchées par la fusillade sont décédées, une est dans un état critique et deux autres sont hospitalisées pour des blessures moins graves. L’agresseur a également été blessé au visage, a-t-elle précisé.

Les procureurs antiterroristes sont en contact avec les enquêteurs, mais n’ont indiqué aucun signe de mobile terroriste à ce stade. La France a été frappée par une série d’attaques meurtrières par des extrémistes islamiques en 2015-2016 et reste en état d’alerte pour les violences liées au terrorisme.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.