Trois pêcheurs sont trouvés morts et un autre est porté disparu à Terre-Neuve

ST. LAWRENCE, Canada — Une communauté de Terre-Neuve était en deuil mardi après la récupération des corps de trois pêcheurs, au large de la côte sud de l’île.

Un quatrième membre de l’équipage est porté disparu.

Un homme, son fils et son neveu, ainsi qu’un ami de la famille, étaient à bord du bateau de pêche de 12 mètres qui n’est pas revenu comme prévu lundi soir, a déclaré le maire de leur port d’attache.

Le maire Paul Pike, de St. Lawrence, a dit que l’ambiance était sombre dans le village de 1200 habitants.

Eileen Norman, liée par mariage à trois des hommes, a confié que la communauté est dévastée.

«Tout le monde connaît tout le monde, a-t-elle déclaré dans un entretien téléphonique. Les gens ne peuvent tout simplement pas s’en remettre. C’est toujours irréel.»

La Garde côtière canadienne affirme que le premier corps a été retrouvé juste avant 4 h 15 à l’extrémité ouest de l’embouchure de la baie de Placentia, à près de 40 kilomètres de la côte. Le deuxième corps a été retrouvé à 11 h 15 et un troisième a été retrouvé à 12 h 57.

Mark Gould, superviseur régional pour la recherche et le sauvetage au sous-centre de sauvetage maritime de St. John’s, a dit qu’il semble que le navire Sarah Anne a coulé, bien que les circonstances ne soient pas claires.

Il a indiqué que des morceaux du bateau ont été trouvés près du corps du premier homme, et que les trois victimes ont été trouvées «à quelques kilomètres les unes des autres».

Il semble que le petit navire n’avait pas de balise radio indiquant la position d’urgence, et que le centre de recherche et de sauvetage n’avait reçu aucun signal du bateau.

Les quatre hommes ont quitté St. Lawrence pour pêcher le crabe bien avant l’aube lundi.

C’était une journée ensoleillée avec des vents faibles, selon M. Pike. Ils devaient rentrer à 20h00. Une recherche a commencé peu après qu’une personne eut appelé pour signaler que le navire n’était pas revenu à l’heure.

M. Pike a déclaré que leurs familles ont commencé à se sentir mal à l’aise lundi après-midi, n’ayant reçu aucune communication des membres de l’équipage, tous expérimentés sur l’eau.

Le maire a indiqué que trois des hommes du Sarah Anne avaient entre 30 et 45 ans et le quatrième est dans la soixantaine. Deux des hommes travaillaient comme pompiers volontaires dans la communauté, et trois avaient de jeunes enfants.

«Ils étaient de grands amis», a déclaré M. Pike.

Un hélicoptère Cormorant, un avion de recherche et sauvetage Hercules, un cargo Oceanex, des membres de la Garde côtière auxiliaire et plusieurs navires de la Garde côtière ont été impliqués dans les recherches mardi matin.

La Garde côtière a dit que «plusieurs avions» s’étaient joints aux recherches dans l’après-midi.

M. Pike a estimé que des dizaines de bateaux de pêche de St. Lawrence et d’ailleurs sont partis à la recherche de leurs confrères, lundi soir.

«Les pêcheurs ont ce lien fort, cette fraternité. Ils ont apporté leur plein soutien pour essayer de ramener ces hommes à la maison», a dit M. Pike.

M. Gould a mentionné que les efforts pour retrouver l’homme disparu se poursuivraient jusqu’à épuisement de toutes les options. Il a ajouté que certains navires allaient devoir être ravitaillés, au cours de la soirée.

«Tout le monde sait à quel point c’est important pour les familles, a dit M. Gould. Nous faisons tout ce que nous pouvons.»