Trois-Rivières: nombreux dégâts après le passage d’un violent orage, mardi

TROIS-RIVIÈRES, Qc — L’avis d’ébullition préventif qui était en vigueur dans un vaste secteur du nord-ouest de Trois-Rivières a été levé tard mercredi soir, les analyses de laboratoire sur le réseau ayant démontré qu’il n’y avait aucune présence de bactérie dans l’eau potable. 

Cette mesure avait été prise après le passage d’un violent orage dans la région de Trois-Rivières en fin d’après-midi, mardi. En 45 minutes, quelque 50 millimètres de pluie se sont abattus sur la ville.  

Des bouteilles d’eau ont été distribuées jusqu’en fin de soirée mercredi par les autorités municipales aux citoyens touchés par l’avis d’ébullition rendu nécessaire par une baisse de pression occasionnée par les intempéries et les pannes de courant.   

Quant aux pannes d’électricité, la situation s’était beaucoup améliorée, jeudi matin, car il ne restait en Mauricie que quelques centaines d’abonnés d’Hydro-Québec qui étaient privés d’électricité.  

Il reste tout de même beaucoup de travail à accomplir pour nettoyer la ville et réparer les dégâts causés par l’orage. Des fils électriques sont tombés, un très grand nombre d’arbres ont été déracinés ou cassés et des résidences et des véhicules ont été inondés.  

Pour faciliter la collecte des branches d’arbre cassées, la Ville de Trois-Rivières met des conteneurs à la disposition de la population.  

Le fonctionnement de la grand majorité des feux de circulation avait été rétabli mercredi soir.  

Plusieurs infrastructures municipales ont aussi subi les soubresauts de l’orage de mardi. L’autogare, la Bâtisse industrielle, les centres de services aux citoyens et la Maison de la culture comptent parmi les édifices où l’eau s’est infiltrée.   

À la Bâtisse industrielle, les travaux de nettoyage ont débuté rapidement afin que la clinique de vaccination contre la COVID-19 puisse être rouverte. À la Maison de la culture, l’eau a endommagé plusieurs livres et des équipements, mais l’ampleur des dégâts reste à être évaluée.

Laisser un commentaire