Trump abaisse les normes de consommation de carburant en Californie

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump révoque le pouvoir de la Californie d’imposer aux véhicules des normes de consommation de carburant plus strictes que celles des régulateurs fédéraux, ce que certains décrient comme une décision qui rendra les voitures plus énergivores et qui augmentera les émissions de gaz à effet de serre.

Sur Twitter, mercredi, Donald Trump a plutôt soutenu que sa décision rendra les véhicules plus abordables et plus sûrs.

Sous l’administration Trump, l’agence de protection environnementale des États-Unis affirme que le gel des normes d’économie de carburant réduira le prix moyen des véhicules neufs de 2700 $ US d’ici 2025. Ce chiffre est toutefois contesté par des groupes environnementaux et il représente plus du double de l’estimation faite par la même agence sous l’administration Obama.

Donald Trump anticipe que les consommateurs américains achèteront donc davantage de nouveaux modèles, ce qui se traduira selon lui par un retrait des vieilles voitures plus polluantes sur les routes et par une meilleure qualité de l’air. Il s’attend également à une hausse de la production qui stimulera la création d’emplois.

Les constructeurs automobiles américains soutiennent pour leur part que sans une augmentation soutenue de l’efficacité énergétique de leurs véhicules, conformément aux réalités du marché mondial, ceux-ci pourraient s’avérer moins compétitifs, entraînant potentiellement des pertes d’emplois.

De hauts responsables du gouvernement de la Californie et des groupes de défense de l’environnement ont signalé mercredi leur intention de se tourner vers les tribunaux pour contester cette décision.