Trump, encore contagieux? Impossible de le savoir, disent des experts

NEW YORK — Le président Donald Trump dit ne plus être contagieux. Il est pourtant impossible de le savoir, une semaine seulement après son diagnostic de COVID-19.

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis, la plupart des personnes atteintes de COVID-19 peuvent mettre fin à leur isolement environ dix jours après l’apparition de symptômes, à condition que leur état se soit amélioré, qu’elles n’aient pas présenté de fièvre depuis au moins 24 heures et qu’elles ne prennent plus aucun médicament pour faire baisser leur température.

Aucun moyen ne permet toutefois de déterminer avec certitude si quelqu’un n’est plus contagieux si rapidement après être tombé malade, disent les experts.

«À ce stade-ci, il n’existe aucun test diagnostique pouvant indiquer si une personne infectée demeure contagieuse», souligne le docteur Benjamin Pinsky, qui dirige les laboratoires de virologie de l’Université de Stanford. «Il y a absolument une chaîne d’inconnus.»

Le président présentait des symptômes du virus le 1er octobre, selon ce qu’ont rapporté ses médecins. Il n’aurait donc pas complété sa période de dix jours d’isolement avant dimanche.

Mercredi, son équipe médicale a indiqué que sa fièvre était tombée depuis quelques jours et que ses symptômes s’étaient dissipés depuis plus de 24 heures. Le lendemain, M. Trump a toutefois lui-même déclaré qu’il prenait toujours de la dexaméthasone, un stéroïde qui peut faire tomber la fièvre.

Lors d’un entretien téléphonique avec Fox Business, jeudi, M. Trump a déclaré qu’il aurait aimé tenir un rassemblement le soir même. «Je ne pense pas du tout être contagieux», a-t-il lancé.

Le président reprendra finalement sa campagne avec un premier rassemblement prévu lundi prochain à Sanford, en Floride. Dans un mémo transmis jeudi, le docteur Sean P. Conley disait s’attendre à ce qu’il puisse reprendre ses activités publiques dès samedi.

Depuis son retour à la Maison Blanche, lundi dernier, seuls quelques membres du personnel ont pu voir le président de leurs propres yeux. Ce dernier a livré des mises à jour sur son état de santé par le biais de publications et de vidéos sur les réseaux sociaux.

Ses médecins n’ont pas tenu de conférence de presse depuis qu’il a quitté l’hôpital, ne publiant que des informations limitées.

Plus tôt cette semaine, ses médecins avaient indiqué qu’ils travailleraient en étroite collaboration avec les centres militaires de recherche médicale et d’autres laboratoires sur des «tests diagnostiques avancés» pour déterminer à quel moment le président ne serait plus contagieux. Aucun détail n’a depuis été fourni sur les résultats de ces tests ou sur le dernier moment où M. Trump a obtenu un résultat négatif au dépistage avant de tomber malade.

Laisser un commentaire
Les plus populaires