Trump fait sa première apparition publique depuis son retour de l’hôpital

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a fait samedi sa première apparition publique depuis sa sortie de l’hôpital militaire où il était soigné pour la COVID-19.

La Maison-Blanche a initialement refusé de préciser s’il était encore contagieux. En soirée, le médecin du président a toutefois indiqué qu’il n’est plus considéré à risque de transmettre le virus selon «les normes actuellement reconnues», sans préciser s’il avait obtenu un résultat négatif lors d’un nouveau test de dépistage.

Quelques heures plus tôt, des centaines de personnes s’étaient amassées sur la pelouse sud de la Maison-Blanche pour apercevoir le président. Perché sur un balcon, M. Trump a saisi l’occasion pour réitérer son soutien aux forces de l’ordre.

Il portait un masque à son arrivée, mais il l’a retiré pour prononcer son discours. Ses partisans l’ont acclamé.

«Je me sens bien», a-t-il déclaré, en ajoutant qu’il était reconnaissant pour les voeux de prompt rétablissement.

Donald Trump compte se rendre à un rassemblement en Floride dès lundi et participer à d’autres événements de campagne dans l’Iowa et en Pennsylvanie au cours de la semaine à venir.

La Maison-Blanche a maintenu que son apparition de samedi constituait un événement présidentiel et non un rassemblement de campagne. Cela n’a pas empêché le républicain de s’en prendre à Joe Biden et à Kamala Harris.

«Nous allons tellement les submerger», a-t-il lancé.

M. Trump semblait en bonne santé, malgré une voix légèrement enrouée et des bandages sur les mains sans doute attribables à des injections intraveineuses. Il a parlé pendant 18 minutes, bien moins que lors de ses rassemblements habituels de plus d’une heure, afin de faire savoir qu’il était de retour et prêt à poursuivre la campagne.

La sécurité a été renforcée autour de la Maison-Blanche. La police et les services secrets ont fermé le parc Lafayette Square et les rues environnantes.

De son côté, l’organisation de Joe Biden a indiqué que le dernier test de dépistage du candidat démocrate s’est avéré négatif. M. Biden a été potentiellement exposé au coronavirus lors du débat du 29 septembre.

Si la plupart des spectateurs réunis pour son discours portaient des masques, la distanciation physique était faible.

Dans son mémo transmis samedi soir, le Dr Sean Conley a souligné que le président répond aux exigences de la santé publique pour mettre fin à son isolement.

Cependant, dans un entretien à l’Associated Press, le Dr Anthony Fauci, l’un des principaux experts du gouvernement américain sur le coronavirus, a rappelé que les directives du Centers for Disease Control and Prevention demandent qu’une personne infectée attende au moins 10 jours après l’apparition des symptômes avant de sortir de sa quarantaine. M. Trump aurait ressenti ses premiers symptômes, le 1er octobre, selon ses médecins.

Laisser un commentaire
Les plus populaires