Trump joue au golf après avoir mis en péril le projet d’aide d’urgence aux Américains

WEST PALM BEACH, Fla. — Après avoir lancé une bombe qui menace de faire dérailler l’important projet de loi censé aider des millions d’Américains touchés par la crise de la COVID-19 et assurer le financement du gouvernement en pleine pandémie, le président Donald Trump jouait au golf en Floride pour Noël, pour la deuxième journée consécutive.

M. Trump n’avait aucun événement public au premier jour de ses vacances jeudi, mais il s’est rendu dans son club de golf de Palm Beach, où il a été repéré par des caméras de CNN. Les journalistes n’ont eu aucun détail sur son emploi du temps de la journée, mais se sont fait dire que «le président Trump continuera à travailler sans relâche pour le peuple américain» pendant le temps des Fêtes. 

M. Trump est parti pour la Floride alors que Washington était encore sous le choc après sa demande surprise de dernière minute sur le projet de loi de dépenses de fin d’année que les dirigeants des deux partis au Congrès avaient passé des mois à négocier. Le président a réclamé que la plupart des Américains reçoivent un chèque d’aide d’urgence de 2000 $ — bien plus que la somme de 600 $ acceptée par les membres de son propre parti. L’idée a été rapidement rejetée par les républicains de la Chambre des représentants lors d’une rare session de la veille de Noël.

Le projet de loi négocié par les deux partis était considéré comme une affaire conclue et avait obtenu un large soutien à la Chambre et au Sénat cette semaine, après que la Maison-Blanche eut assuré aux dirigeants républicains que M. Trump le soutenait. 

Si le président refuse de signer l’accord, qui est attaché à un projet de loi de financement gouvernemental de 1400 milliards de dollars, cela forcerait la suspension des activités du gouvernement fédéral, en plus de retarder le versement de l’aide d’urgence aux citoyens et de mettre fin aux allocations de chômage et aux protections contre les expulsions pendant la pandémie.

M. Trump semble avoir ainsi voulu se venger des républicains du Congrès qui, juge-t-il, ne soutiennent pas suffisamment ses tentatives de délégitimer la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle du 3 novembre.

Ruminations électorales

En Floride, M. Trump a continué de se plaindre des résultats du scrutin et en exprimant ses frustrations au sujet du projet de loi de dépenses de fin d’année.

«Lors d’une réunion en Floride aujourd’hui, tout le monde se demandait pourquoi les républicains ne sont pas en train de se battre contre le fait que les démocrates ont volé l’élection présidentielle truquée», a écrit M. Trump sur Twitter après son retour dans son club privé de Mar-a-Lago. 

«Je ne L’OUBLIERAI JAMAIS!» a-t-il écrit dans une autre publication.

Pendant ce temps, le coronavirus continue de se propager à une vitesse fulgurante aux États-Unis, où il a déjà fait plus de 327 000 morts. Des millions de personnes doivent actuellement passer le temps des Fêtes seules en ayant à peine de quoi joindre les deux bouts.

M. Trump et la première dame Melania Trump ont publié une vidéo préenregistrée dans laquelle ils souhaitent aux Américains un joyeux Noël et remercient les premiers intervenants et les militaires.

«Comme vous le savez, ce Noël est différent des années passées», a déclaré Mme Trump, en relevant les actes «de gentillesse et de courage» que la pandémie a inspirés.

M. Trump a parlé de la campagne de vaccination en cours et a remercié les responsables. «C’est vraiment un miracle de Noël», a-t-il dit.

Pendant ce temps, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin tentaient de sauver le projet de loi de fin d’année. Les démocrates rappelleront les élus de la Chambre à Washington pour un vote lundi sur la proposition de M. Trump concernant les chèques de 2000 $, même si elle risque de mourir au Sénat contrôlé par les républicains. Ils envisagent également un vote lundi sur une mesure provisoire pour au moins éviter un arrêt des activités du gouvernement fédéral jusqu’à l’investiture de Joe Biden le 20 janvier.

En plus de l’aide d’urgence ponctuelle, le projet de loi prévoit une allocation supplémentaire temporaire de 300 $ par semaine pour les chômeurs, une nouvelle série de subventions pour les entreprises les plus touchées par la crise, ainsi que de l’aide pour les écoles, les prestataires de soins de santé et pour la distribution du vaccin contre la COVID-19.

– Par Jill Colvin, The Associated Press

Laisser un commentaire